11/12/2019

Lucide

 

Extrait-de-La-Peau-de-chagrin-p-117.jpg

 

Dans deux jours, c'est le 13 décembre. Profitons-en pour analyser l'adjectif "lucide" dont le sens a évolué au fil des siècles.

 

À l'origine, et au sens propre, l'adjectif "lucide" signifiait "clair, lumineux". Au début du roman "La peau de chagrin" d'Honoré de Balzac (1831), Raphaël de Valentin, le héros, entre dans un magasin d'antiquités où il découvre "une multitude de figures endolories, gracieuses et terribles, obscures et lucides, lointaines et rapprochées, qui se lèvent par masses, par myriades, par générations".

 

"Lucide", du latin lucidus, "clair, brillant", appartient en effet à la famille étymologique du verbe "luire", issu du latin lucere, "briller", de lux, lucis, "lumière". Les verbes lucere en italien, lucir en espagnol, luzir en portugais et leuchten en allemand ont la même racine, ainsi que les substantifs light en anglais et Licht en allemand.

 

Aujourd'hui, l'adjectif "lucide" se comprend toujours dans le sens de "clair, lumineux", mais il est employé de manière figurée: c'est l'esprit qui est "éclairé".

 

Depuis le XVIIème siècle, une personne "lucide" est une personne qui est en pleine possession de ses facultés intellectuelles: fou qui a des intervalles, des moments lucides (intervalles, moments durant lesquels il retrouve sa raison).

 

"Lucide" peut aussi prendre le sens de "conscient": il/elle est revenu(e) de son évanouissement, mais il/elle n'est pas encore entièrement lucide. On peut aussi dire: il/elle n'a pas encore toutes ses idées; il/elle n'a pas encore toute sa tête.

 

Plus généralement, "lucide" signifie "qui perçoit, comprend, exprime les choses avec clarté, perspicacité": esprit, intelligence lucide. Si l'on juge les choses "d'un œil lucide", on les juge "sans passion". Un raisonnement "lucide" est un raisonnement "net et précis".

 

Enfin, plus particulièrement, une personne "lucide" est une personne qui est "clairvoyante sur elle-même, sur son propre comportement, qui voit les choses et la réalité de manière objective, sans se laisser bercer d'illusions": soyez lucide, et renoncez à vos prétentions.

 

En anglais, l'adjectif lucid a le même sens figuré qu'en français.

 

Dans la famille étymologique du verbe "luire", on trouve aussi le prénom Lucie, du latin Lucia, féminin de Lucius. Les Lucie sont honorées le 13 décembre pour célébrer la mémoire de sainte Lucie de Syracuse, vierge et martyre du IVème siècle. Dénoncée comme chrétienne, elle fut persécutée par l'empereur romain Dioclétien. La fête de la Sainte-Lucie est très célébrée en Scandinavie et en Europe méridionale. Selon la croyance populaire, la nuit du 13 décembre était la plus longue de l'hiver, celle où tous les esprits maléfiques se réveillaient, et cette fête marque de manière symbolique la victoire de la lumière sur le monde obscur des esprits malins. En Suède, la fille qui tient le rôle de sainte Lucie porte une couronne de bougies allumées sur la tête, et elle est suivie par une procession de garçons et de filles vêtus de blanc qui ont tous une bougie à la main.

 

Attention, on ne confondra pas la fête de la Sainte-Lucie avec Sainte-Lucie qui est une île des Caraïbes.

11:09 Publié dans Allemand, Anglais, Culture, Honoré de Balzac, Italien, Latin, Portugais | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

30/07/2018

Canicule 2018

 

IMG_0949.png

 

Un avis de canicule est donné pour cette semaine en Suisse. L'occasion de revoir ce mot que j'ai analysé en juillet 2015.

 

Le mot "canicule" désigne une période de grande chaleur se prolongeant de quelques jours à quelques semaines, telle que nous la vivons cet été: lorsque la température de l'air dépasse les trente degrés le jour et ne baisse seulement que jusqu'à vingt degrés  environ durant la nuit. On parle alors de "nuits tropicales". Idéales pour dîner sur une terrasse ou faire un barbecue, plus problématiques lorsqu'il s'agit de dormir pour récupérer. Au lieu d'utiliser le terme "canicule", on peut aussi dire "vague de chaleur". La dernière canicule mémorable remonte à 2003.

Ce mot vient du latin canicula,  diminutif de canis, "chien". Mais quel est donc le rapport avec la chaleur ? En latin, le terme exact est stella canicula, "étoile du chien", qui est l'autre nom de Sirius, l'étoile la plus brillante du ciel après le Soleil. "Sirius" dérive du mot grec seirios qui signifie "ardent". Les Égyptiens avaient baptisé cette étoile Sothis, "la splendeur". En latin, on appelle Sirius stella canicula parce que cette étoile appartient à la constellation du Grand Chien, Canis Major en latin, nommée ainsi parce qu'elle dessine une forme de chien dans le ciel.

À l'origine du nom de cette constellation, Laelaps, chien infaillible dans la mythologie grecque, qui rattrapait toujours sa proie. Laelaps est également le nom de l'un des chiens de chasse d'Actéon, le célèbre chasseur qui, ayant surpris Diane en train de se baigner, fut transformé en cerf par la déesse Artémis, puis mourut dévoré par ses chiens. Le nom de "Grand Chien" pourrait aussi faire référence à Argos, le chien d'Ulysse, qui reconnut immédiatement son maître lorsque celui-ci revint à Ithaque après vingt longues années passées à faire la guerre de Troie.

Revenons à Sirius, notre stella canicula. Entre le 22 juillet et le 22 août, période où les vagues de chaleur se manifestent généralement, Sirius se lève et se couche avec le Soleil. D'où le terme "canicule" car les anciens pensaient que c'était l'apparition de cette étoile dans le ciel qui provoquait les grandes chaleurs. Dans l'Égypte antique, cette apparition était très attendue car elle annonçait l'imminence des bénéfiques crues du Nil nécessaires à l'agriculture.

On retrouve le chien en anglais où le mot "canicule" se dit dog days, littéralement "jours du chien". Comme en français, on peut aussi dire heat wave, "vague de chaleur". En espagnol, en italien et en portugais également on retrouve la vague avec les termes ola de calor, ondata di calore et onda de calor. En portugais, on peut aussi dire tempo de canicula.

 

20:03 Publié dans Anglais, Astronomie, Culture, Espagnol, Italien, Latin, Mythologie grecque, Portugais | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | |

09/08/2017

Bouquet

Feux-dartifice-bouquet-final-01WP.jpg

 

Analyse du mot "bouquet" qui possède de nombreux sens différents. Un mot d'actualité en vue du grand feu d'artifice qui mettra fin aux Fêtes de Genève le 12 août prochain.

 

Le mot "bouquet" signifie proprement "bosquet". Il appartient à la famille étymologique du mot "bois", issu du francique bosk, "buisson", qui se répand sous sa forme gallo-romane boscus au IXème siècle en Catalogne et en Italie du Nord. De même origine, l'anglais bush, l'allemand Busch, l'italien bosco, et l'espagnol et portugais bosque (Le Petit Robert).

 

Un "bouquet", c'est tout d'abord un "ensemble isolé de quelques arbres groupés": un bouquet d'arbres marque la fin de l'allée. Synonymes: boqueteau, bosquet.

 

Le deuxième sens du mot "bouquet" désigne un "assemblage de fleurs coupées et groupées agréablement": bouquet de roses, de glaïeuls, de violettes. Le terme "bouquet" qualifie aussi un groupe de feuilles ou de fruits issus d'une même tige: bouquet de persil; bouquet de cerises, de noisettes. En cuisine, un "bouquet garni" est un assortiment de plantes aromatiques, généralement du thym, du persil et du laurier, destiné à relever le goût de certains plats pendant la cuisson. Toujours en cuisine, une "bouquetière de légumes" est une "garniture composée de plusieurs légumes".

 

Par analogie avec la bonne odeur d'un bouquet de fleurs, le parfum qu'exhale un vin ou une liqueur est également appelé "bouquet": ce vin a du bouquet. Synonymes: arôme, nez. Un vin qui a du bouquet est un vin "bouqueté".

 

Le mot "bouquet" sert aussi à désigner la "gerbe de fusées spectaculaires qui clôt un feu d'artifice en vue de produire un effet particulièrement remarquable": bouquet final. C'est de là que nous vient l'expression "c'est le bouquet !" Autrefois, en référence au final d'un feu d'artifice, cette expression renvoyait à ce qu'il y avait de mieux et de plus beau. Mais ce sens d'apothéose a pris une tournure négative au fil des siècles, et aujourd'hui il faut comprendre l'expression ironiquement: c'est le bouquet, c'est-à-dire "c'est l'ennui supplémentaire qui vient couronner tous les autres". Expressions synonymes: c'est le comble, il ne manquait plus que cela. On peut aussi dire: c'est le pompon. Ici, le mot "pompon", "touffe serrée de fibres textiles servant à orner un meuble ou un habit", symbolise la chose ou l'événement qui vient s'ajouter à tout le reste, avec une connotation négative.

 

Concernant la télévision, les termes "bouquet numérique" et "bouquet de programmes" désignent "l'ensemble des programmes payants diffusés par satellite et proposés aux téléspectateurs par un opérateur".

 

Enfin, dans le langage du droit, le mot "bouquet" est la partie du prix d'achat immédiatement payée au vendeur dans une vente en viager.

 

Il existe une autre sorte de "bouquet", dont l'étymologie appartient à la famille du mot "bouc" par analogie, à cause des "barbes" de l'animal: crevette rose à chair ferme qui rougit à la cuisson. "Bouquet" est ici à comprendre comme le diminutif du mot "bouc". Dans la même famille, le "bouquetin": chèvre sauvage aux longues cornes incurvées et annelées qui vit en haute montagne. Enfin, le mot "bouquin" qui désigne un "vieux bouc", et, dans le langage de la chasse, un "lièvre". Rien à voir, bien sûr, avec un autre "bouquin", "livre" dans le langage familier, qui nous vient du moyen néerlandais boeckijn, diminutif de boec (Dictionnaire de l'Académie française et CNRTL). Cette origine se retrouve en anglais (book) et en allemand (Buch).

 

09:56 Publié dans Allemand, Anglais, Culture, Espagnol, Italien, Néerlandais, Portugais | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | |