14/01/2020

If

téléchargement.jpg

 

L'"if", appelé aussi "if commun" ou "if à baies", est un conifère non résineux à feuillage persistant et à baies rouges. Cet arbre est souvent planté et taillé pour l'ornement: dans les jardins, on lui donne toutes sortes de formes. On le voit aussi fréquemment dans les cimetières. Il peut atteindre quinze mètres de haut, et vivre plusieurs siècles. Les feuilles de l'if sont un poison pour plusieurs animaux, les chevaux en particulier.

Au Moyen Âge, l'if servait à confectionner des arcs en raison de la souplesse de son bois. C'est aussi pour cette raison que l'if est un arbre facile à sculpter. L'activité consistant à tailler les arbres et les arbustes des jardins dans un but décoratif pour former des haies, des massifs ou des formes variées comme des personnages ou des animaux est appelé "art topiaire". "Topiaire", du latin topiarius, "jardinier, décorateur", dérivé de topia, "paysages à fresques, jardins de fantaisie", mot lui-même venu du grec ancien topos, "lieu, endroit".

 

En Suisse, dans la forêt de Maljon, sur les hauteurs de Crémines, dans le Jura bernois, se trouve un superbe if qui a la réputation d'être millénaire, et que certains estiment même être le plus vieil arbre du pays, voire d'Europe.

 

Autre arbre toujours vert et à baies rouges: le houx. Ses feuilles sont piquantes, et ses branches sont très populaires au moment des fêtes de Noël pour décorer les portes et les tables. Les feuilles du houx, vert foncé, dentelées et luisantes, sont en effet du plus bel effet. Pour les Chrétiens, les épines du houx rappellent la couronne de Jésus, et les baies rouges le sang du Christ. L'écorce du houx sert à fabriquer la glu. L'autre nom du "fragon", arbrisseau vivace épineux qui porte des baies rouges, est "petit houx".

 

On ne confondra pas le houx avec le gui, également très prisé au moment des fêtes de fin d'année, particulièrement à Nouvel An. Les feuilles du gui aussi sont persistantes, mais elles n'ont pas de piquants sur le pourtour, et les baies du gui sont blanches. Les grives raffolent de ces baies. Le gui vit en parasite sur les branches de certaines arbres, notamment le peuplier. La coutume de s'embrasser sous le gui à Nouvel An nous vient des Celtes qui prêtaient des vertus médicinales et magiques à cette plante. On dit en effet que s'embrasser sous le gui porte bonheur pour l'année à venir.

 

Guy, aussi orthographié Gui en français, est un prénom masculin fêté le 12 juin. On le trouve en allemand, en espagnol, en hongrois, en italien et en néerlandais sous la forme de Guido.

 

Revenons au mot "if" qui, en plus du conifère, désigne un "support de bois ou de métal monté sur un pied, et de forme triangulaire, dont l'assemblage imite un if taillé en pyramide, sur lequel on dispose des lampions pour les illuminations ou, dans les églises, des cierges".

 

Enfin, l'expression "if à bouteilles" qualifie un "ustensile de forme conique, garni de pointes, que l'on emploie pour égoutter les bouteilles après rinçage".

 

En anglais, le mot if signifie "si". Comme en français, cette conjonction introduit une proposition subordonnée qui exprime une hypothèse, une condition, la proposition principale exprimant le résultat: if you invite me to the cinema, I will be very happy (si tu m'invites au cinéma, je serai très content). Toujours en anglais, l'"if commun" se dit yew (qui se prononce comme you).

 

Pour conclure, If est un îlot de la Méditerranée, à deux kilomètres de Marseille, où se trouve un château fort bâti sous François Ier, qui servit de prison d'État.

18:14 Publié dans Anglais, Culture, Latin, Suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.