14/07/2017

Pellicule

 

blackberry-leaves-2390937_960_720.jpg

 

Un mot qui possède plusieurs sens très différents.

 

Le mot "pellicule" vient du latin pellicula, diminutif de pellis, "peau". En français, une "pellicule" est une "fine membrane": pellicule superficielle d'une feuille (aussi appelée "cuticule"), pellicule des grains de raisin (enveloppe extérieure). Pour les grains de raisin, comme pour une grande quantité d'autres fruits, on utilise le terme "peau" dans le langage courant: enlever la peau d'une pêche; glisser sur une peau de banane. On qualifie également de "peau" l'enveloppe fine extérieure d'un saucisson, ainsi que la pellicule qui se forme sur le lait au repos. Pour les fruits qui possèdent une enveloppe épaisse, on parle d'"écorce": une écorce de citron, d'orange. Chez les êtres humains, le terme "peau d'orange" désigne l'aspect granuleux que revêt l'épiderme en cas de cellulite. Le contraire est une "peau de pêche": lisse et fraîche.

 

Toujours en rapport avec la peau humaine, une "pellicule" est aussi une "petite squame blanche qui se détache du cuir chevelu": avoir des pellicules. Des cheveux qui ont des pellicules sont des cheveux "pelliculeux". Un shampoing traitant contre les pellicules est un shampoing "antipelliculaire".

 

Une "pellicule" est encore une "matière fine déposée en couche mince à la surface de quelque chose": une pellicule de givre sur une vitre; pellicule de boue séchée. Mot synonyme dérivé de l'anglais: film. Film d'huile, film protecteur. L'adjectif "pelliculé" désigne un objet revêtu d'un mince film de protection transparente: couverture pelliculée d'un livre, pochette de vinyle pelliculée. À ne pas confondre avec l'adjectif "pelliculeux" que nous avons vu plus haut ! Le film transparent qui sert à emballer ou à protéger les aliments est appelé "film alimentaire". Le terme "feuil", quant à lui, qualifie un "revêtement de très faible épaisseur, formé par une ou plusieurs couches de peinture ou de vernis". "Feuil" vient du latin folia, pluriel collectif du substantif neutre folium, "feuille d'arbre, de plante; de papier" (CNRTL).

 

Enfin, depuis la fin du XIXème siècle, une "pellicule" est une "feuille mince de matière plastique recouverte d'une couche sensible, destinée à la photographie argentique et au cinéma": pellicule photographique, cinématographique; pellicule couleur, noir et blanc. Dans le langage familier, on emploie le mot "pelloche". Comme synonyme, on retrouve le mot "film": développer un film photographique. Toujours en photographie, un "film de sensibilité élevée" est une pellicule rapide/ultrarapide dont le temps de pose est très bref. "Film" qualifie aussi la pellicule cinématographique: film de 35 mm, bobine de film. Par extension, le mot "film" désigne l'œuvre cinématographique enregistrée sur pellicule: réaliser, tourner un film; scènes d'un film; générique, bande-annonce d'un film.

 

07:25 Publié dans Culture, Latin | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | |

Commentaires

Péricarpe et pellicule ont été concurrents jusqu'à ce que le second l'emporte sur le premier, parce qu'autorisant une plus grande évolution sémantique.

Écrit par : rabbit | 15/07/2017

Répondre à ce commentaire

Merci, rabbit, pour votre complément d'information. Voici comment Jean-Jacques Rousseau décrit la "péricarpe" dans sa "Botanique": "Pellicule ou membrane qui enveloppe et renferme le fruit ou la semence d'une plante. Ainsi, la Capsule, la Baie, la Pomme, le Drupe et le Cône sont autant de péricarpes."

Écrit par : Olivier | 15/07/2017

Jamais entendu dire : une "pelloche" pour pellicule dans mon entourage très familier ;-)) Peut-être est-ce réservé aux photographes professionnels ?
Il arrive que ma voiture soit recouverte d'une fine pelloche de sable. Hi !
Je plaisante. Je suppose que la pelloche est seulement usitée pour la pellicule photographique.

Écrit par : Ambre | 16/07/2017

Répondre à ce commentaire

En effet, Ambre, le terme populaire, voire argotique "pelloche" s'emploie pour la photographie argentique. Le mot peut d'ailleurs s'écrire aussi "péloche" ;-)

Écrit par : Olivier | 16/07/2017

Une fois arrivé là, on se gardera glisser sur la pente qui mène à “peluche“ et “épluchure“, dont l'étymologie remonte à “poil“, alors que pellicule vient de “peau“. Même si l'on entend parfois dire sur nos alpages : «quand on est à poil, c'est qu'on a plus rien sur la peau».

Écrit par : rabbit | 16/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.