16/10/2015

Nickel

 

nickel-8510253.jpg

 

Le nickel est un métal blanc argenté résistant à la corrosion. Le nickel a été découvert en Suède au milieu du XVIIIème siècle. Ce mot qui est apparu dans la langue française vers 1765 possède une étymologie surprenante. Les mineurs suédois avaient d'abord pris le nickel pour un minerai précieux. Détrompés plus tard et vexés, ils voulurent exprimer la sorte de tromperie qu'ils avaient subie et affublèrent le minerai du nom de "Nickel", diminutif de Nikolaus, "Nicolas", prénom d'un lutin malicieux des mines dans la mythologie germanique, qui s'amusait à transformer le minerai précieux en cailloux (Littré). Il existe un autre métal qui nous plonge dans le monde des légendes germaniques: le cobalt, forme française de l'allemand Kobalt, lui-même variante de Kobold, nom d'un autre petit lutin espiègle des mines, qui avait pour mission de voler le minerai d'argent pour le remplacer par du minerai de cobalt, longtemps jugé inutilisable.¹

Aux Etats-Unis et au Canada, un nickel est une pièce de monnaie d'une valeur équivalente à environ cinq centimes de nos francs, composée de 75 % de cuivre et de 25 % de nickel.

Par allusion à l'aspect brillant et au beau poli que peut prendre le nickel, on utilise ce substantif sous forme d'adjectif pour qualifier quelque chose qui est d'une propreté impeccable: après avoir fait le ménage à fond, mon appartement est nickel. Par extension, "nickel" signifie aussi "parfait, irréprochable": un dossier, un plan nickel. On peut ajouter "chrome" pour intensifier le degré de perfection ou de propreté: la finition est nickel chrome. Cet emploi est très utilisé dans le langage courant depuis les années 1960.

L'adjectif "nickel" possède de nombreux synonymes:

-L'anglicisme "clean" désigne ce qui a un air propre, soigné: une allure, un look, une maison clean. On utilise aussi cet adjectif pour parler d'une personne qui est saine, honnête et, plus spécialement, qui n'a pas consommé d'alcool ou de drogue: je peux prendre le volant, je suis clean. Cet adjectif est invariable.

-En Suisse romande, l'adjectif "tip-top" ou "tip top", invariable lui aussi, est très répandu. Il s'agit là encore d'un anglicisme, composé de tip, "extrémité", et de top, "sommet". Cet hôtel est tip-top, comprenez "impeccable". On peut remplacer "tip-top" par l'expression familière "au poil": correct, très bien, parfait. Faire quelque chose au poil, s'en tirer au poil. Vu la taille minuscule d'un poil, cette expression sous-entend que l'on fait preuve d'une extrême minutie. On dit d'ailleurs aussi, pour souligner davantage encore le degré de précision et d'exactitude, "au petit poil".

Bien sûr, on ne confondra pas "au poil" avec "à poil": sans vêtements, nu. Cette expression possède une origine tirée de l'équitation: autrefois, monter un cheval "à poil" signifiait qu'on le montait sans selle, autrement dit "à cru". "Cela dit, à cru s'employait également pour les personnes dès le XVIIe siècle pour « à peau nue ». « Leurs transparents seraient plus beaux si elles voulaient les mettre à cru », suggère Madame de Sévigné (les transparents étaient des robes de dentelles portées sur des habits de brocart). Il est difficile de savoir si l'on disait également « à poil » dans le sens de « nu comme un ver » dès cette époque, mais il est probable que non. À poil avait alors un tout autre sens: celui de « brave, courageux ». « Un homme à poil, un homme résolu », dit Littré. C'est ce sens qui a donné les fameux « poilus » (les intrépides), dès avant la guerre de 14-18. Le poil de la virilité, de la bravoure, le poil guerrier — lequel a donné aussi avoir du poil au ventre, et même « au cul » — nous vient de loin."²

-De "tip-top", montons un cran dans l'échelle de la perfection et passons à "top". Quelque chose ou quelqu'un qui est "top" est extraordinaire, remarquable: cette fille/ce garçon est vraiment top (adjectif invariable). Un(e) "top model" est un mannequin vedette à la carrière internationale. Model signifie mannequin en anglais. On rencontre aussi la variante à demi francisée "top-modèle". "Le top" (de quelque chose) qualifie l'excellence, ce qu'il y a de mieux dans un domaine: cet hôtel représente le top du confort, ce style vestimentaire est le top de l'élégance. On dit aussi "c'est le top" ou, par surenchère, "c'est le top du top". "Le top" (suivi d'un chiffre) donne le classement de ceux ou de ce qui est en tête: le top 10 des joueurs de football les mieux payés, le top 15 des meilleures citations sur l'amour. "Être au top", c'est avoir atteint le plus haut niveau, être au mieux de ses capacités: je suis au top de ma carrière professionnelle. On dit aussi "être au top niveau": ce magazine vous donne des conseils pour rester au top niveau de votre énergie pendant l'automne. Ceux que les anglicismes rebutent auront recours aux mots "sommet" ou "apogée": être au sommet de la gloire, être à l'apogée de sa carrière.

Enfin, le mot "top" est également employé comme onomatopée pour désigner un signal sonore qui détermine ou enregistre avec précision le début et/ou la fin d'une opération: envoyer/donner le top départ de la course.

 

***

 

¹Henriette Walter, L'aventure des mots français venus d'ailleurs, Éditions Robert Laffont, Paris, 1997.

²Claude Duneton, La puce à l'oreille, anthologie des expressions populaires avec leur origine, Éditions Stock, 1978.

13:26 Publié dans Allemand, Anglais, Culture, Équitation, Suisse romande | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | |

Commentaires

Je me demandais d'où mon beau-frère sortait son "tip-top" qu'il utilise à "tire-larigot" (je ne sais pas si l'expression est correcte) = à tout bout de champ?
Il n'est pourtant pas Suisse;-)
J'ai fait mes vitres cette semaine : elles sont nickel-chrome (*_*). J'utilise souvent cette expression quand le résultat me satisfait.

J'ai beaucoup ri en lisant ce billet, vraiment au poil.

(Merci Olivier).

Écrit par : Ambre | 18/10/2015

Chère Ambre,

Merci pour votre commentaire.

Concernant l'origine de l'expression "à tire-larigot", voici le lien vers mon billet sur la cloche:

http://olivierschopferracontelesmots.blog.24heures.ch/archive/2014/02/15/la-cloche-dans-tous-ses-etats-855188.html

Bien à vous,

Olivier

Écrit par : Olivier | 18/10/2015

Merci Olivier, je viens d'aller voir votre lien "la Rigault" et :
"... l'expression "à tire-larigot" qui signifie en très grande quantité, principalement en parlant d'alcool".

Dans le cas du tip-top de mon beau-frère;-) tire-larigot n'était donc pas la bonne expression puisqu'il ne s'agit pas de boisson ni vraiment de "quantité" mais donc plutôt "à tout bout de champ" dans la phrase :
"Je me demandais d'où mon beau-frère sortait son "tip-top" qu'il utilise à "tire-larigot" (je ne sais pas si l'expression est correcte) = à tout bout de champ?"
Plus correctement j'aurais dû écrire:
"Je me demandais d'où mon beau-frère sortait son "tip-top" qu'il EMPLOIE à tout bout de champ." (expression qui signifie "à tout propos" et plus proche de ce je voulais exprimer).

Autre exemple, plus raffiné (*_*) que le mien :

"En revanche, il ne se faisait faute de changer à tout bout de champ les circonstances des faits difficiles à exprimer : …. — (Stendhal, De l'Amour,"

L'ai-je bien descendu (l'escalier)? *Sourire*

Écrit par : Ambre | 19/10/2015

L'acier au nickel-chrome (Ni-Cr), c'est le top de l'inox. Surtout si on y ajoute du molubdène (Mo) et même du cobalt (Co).
Ces alliage sont tip-top. Les estomacs en mesure d'assimiler le "Pumper-Nickel" doivent certainement en être constitués. Le pumpernickel est un pain au top des recettes boulangères d'Allemagne.
Ja, tatsächlich, das Brot ist "top in Hamburg"!... Aber...

Ce qui serait encore plus top, oui, vraiment le top du top, c'est si, en trois top, le top-model, joli petit vélo chromé aux yeux cobalt, enlevait son top sans qu'on lui file le moindre nickel.

Écrit par : L'amertume | 22/10/2015

Excellent, le pumpernickel ! Je suis passé à côté, merci, chère Amertume, de rappeler l'existence de ce pain de seigle allemand, noir et très compact, originaire de Westphalie. Merci aussi pour votre amusante déclinaison de mots.

L'origine du mot "pumpernickel", quant à elle, est controversée et plusieurs hypothèses farfelues circulent à son sujet. Diderot le mentionne dans son "Encycloplédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers" (1751-1772), non sans humour: "Pain de de seigle très-noir, très compacte, & dont la croûte est si épaisse et si dure, qu'il faut une hache pour le couper. On fait du pain de la même espece dans un grand nombre de provinces des Pays-Bas; il ne laisse pas d'avoir du goût, mais il est lourd, & difficile à digérer."

Voici selon moi les deux origines les plus plausibles:

1. Le mot "pumpernickel" pourrait venir de Bompurnickel, nom d'un personnage grossier et massif que l'on trouve dans un ouvrage satirique de Johann Balthasar Schupp, écrit au XVIIème siècle et intitulé "Lehrreiche Schriften". On aurait plus tard donné ce nom au pain de seigle car il n'est lui-même pas très raffiné.

2. "Pumpernickel" pourrait aussi être une combinaison de deux mots: "pumpern" et "nickel". En ancien allemand, le verbe "pumpern" était une onomatopée signifiant "péter, lâcher un vent". Quand à "nickel", il s'agit de notre lutin démoniaque et farceur dont j'explique l'origine dans mon billet. Autrement dit, "pumpernickel" pourrait signifier littéralement "pet démoniaque" ou "démon pétant", ce pain noir riche en fibres pouvant effectivement donner des flatulences...

Écrit par : Olivier | 22/10/2015

Euh! Ce soir il y a "La soupe aux choux" à la télévision...
Je me demande si Louis de Funès et Jean Carmet on mangé du pumpernickel pendant le tournage. Hum!
L'amertume, toujours excellent(e);-)

Écrit par : Ambre | 22/10/2015

Comme c'est drôle, Ambre, j'ai pensé exactement la même chose en consultant mon programme télé ce soir !

Écrit par : Olivier | 22/10/2015

Merci pour cea explications. Je n'avai jamais entendu le dernier: "signale sonore".
l'anglicisme 'top' peut également signifie un chemisier ou petit pull.

Écrit par : vivienne blake | 28/10/2015

Merci à vous, Vivienne, pour cette précision. Je suis ravi d'avoir des lecteurs attentifs qui complètent mes billets ! En effet, l'anglicisme "top" qualifie également un débardeur ou tout autre habit couvrant le haut du corps. Le terme ne s'emploie que pour un vêtement porté par une femme: blouse, chemisier ou petit pull pour reprendre vos exemples.

Écrit par : Olivier | 28/10/2015

Les commentaires sont fermés.